10 mai 2014

SECRETS DES VILLES | RESTE-T-IL DES MAISONS EN VILLE ?

Aucun commentaire:


Me voilà de retour à la maison après avoir vu l’exposition « des maisons à Villeurbanne ». Je dis « à la maison », en fait c’est un appartement, mais une maison ça fait plus « chez soi » vous ne trouvez pas ? 


Sweet home
“89 % des Français souhaitent être propriétaires de leur maison”. Avoir sa maison est tout un rêve et un symbole, car la maison représente un abri pour la famille. C’est aussi avoir son jardin, son garage, sa tranquillité. La ville n’est pas le lieu de la maison puisqu’elle représente 3% de l’habitat à Lyon et 7% à Villeurbanne (chiffre de l’exposition). Mais il reste des maisons qui résistent, plus ou moins bien, face à l’urbanisation et à la densification (voir article sur « la densification, un mot qui fait peur »).

Il en reste donc, des maisons, certaines préservées, d’autres « mangées » par la ville. Il est alors intéressant de découvrir le témoignage des habitants de ces maisons, ainsi que leurs histoires. Maisons ouvrières, maisons bourgeoises, manoirs et châteaux, se cachent par exemple dans Villeurbanne. L’exposition retrace le contexte de leur construction et de leur quartier, souvent bien différent aujourd’hui.
L’évolution majeure vient de l’industrialisation et de la fermeture des usines. Les maisons étaient alors directement liées aux usines, comme par exemple la Maison Valla (Devine [LE] # 9) :


21 février 2014

DEVINE [LE ] | # 9

1 commentaire:
Non non, ça n'est pas un photomontage, cette maison coincée dans un immeuble existe réellement! A votre avis, pourquoi a-t-elle été conservée?
On attend vos réponses, soyez créatifs!!!

Aurore B.

12 janvier 2014

VIS[LE] S'ACTIVE | LES VOEUX DE VIS[LE]

Aucun commentaire:
Vis [LE] 2014

L'équipe de Vis[LE] vous souhaite une bonne et heureuse année 2014 !


Nous vous avons proposé en 2013 : 

Notre anniversaire, qui s'est fait attendre, (une première date annulée pour cause d'intempéries) mais a finalement profité de la journée internationale "Parking Day" en septembre et a eu un franc succès. Nous étions installés vers la Place des Jacobins et le Théâtre des Célestins dont nous vous avions parlé.
Ce dernier nous a été présenté par Clémence, guide à Lyon.
D'autre nouveaux reporters sont venus faire un passage sur la toile : Camille B. qui a écrit sur Alexandre Chemetoff et l'article de Charlotte sur les téléphériques urbains. Un petit nouveau a fait son apparition dans l'équipe principale: Etienne. Il est aujourd'hui à Montevideo et nous ferra prochainement partager ses découvertes là-bas.
Vous avez pu lire aussi notre revue N°3 qui regroupe une palette des articles fait en 2012 et 2013 et bien sure de nombreux autres articles en 2013.

2013 fut une année chargée pour l'équipe, entre projet personnel et projet professionnel de chacun. Le nombre de parution a diminué et nous nous en excusons. Une réflexion a été faite au sein de l'équipe et nous avons fait une bonne résolution : vous éditer au minimum un article par semaine. Pour nous aider dans cette tâche, nous cherchons à élargir notre équipe de reporteurs afin d'avoir un peu de sang neuf et ouvrir notre réflexion par de nouveaux regards. 
Alors si vous êtes intéressés pour écrire des articles, proposer des références ou développer une rubrique particulière avec nous et vous investir dans le blog, n'hésitez pas à nous contacter sur :

vis.le.en.terrasse@gmail.com

A bientôt pour de nouveaux articles en 2014.

L'équipe de Vis[LE]

18 décembre 2013

BALADE URBAINE | LA FÊTE DES LUMIÈRES 2013

Aucun commentaire:


Cette année encore, nous vous proposons de nous suivre à travers nos coups de cœur des illuminations du 8 décembre sur Lyon et ses environs. On a donc choisi une dizaine de projets qui ne sont pas forcément les plus médiatisés pour cette saison.

Si vous voulez voir l'ensemble des projets du 8 décembre 2013 c'est ici. Autrement nous avions déjà écrit des articles sue le même sujet  : l'histoire du 8 décembre ici et les photos de la saison 2012 là.

Et vous qu'en avez-vous pensé ? N'hésitez pas à nous laisser un commentaire. 

30 novembre 2013

SECRETS DE VILLE | LE TÉLÉPHÉRIQUE URBAIN: DE LA FICTION A LA RÉALITÉ

Aucun commentaire:
(via )


Les transports aériens sont une composante récurrente des villes imaginaires et futuristes crées au cinéma. Ces villes sont souvent représentées comme denses et verticales, fondées sur la vitesse et la mobilité. On y retrouve des transports innovants, nombre de véhicules volants,  et parfois même des téléphériques !



Bien que le cinéma aient déjà érigé le téléphérique comme transport urbain du futur, il a encore du chemin à faire pour s’imposer dans nos villes.
De nombreux acteurs s’intéressent aujourd’hui à cette technologie de transport, mais le téléphérique fait face à des obstacles : idées reçues, acceptation sociale, régulations… Beaucoup relèguent le téléphérique aux pistes de ski, et doutent qu’il puisse être un transport de masse. D’autres s’inquiètent de son intégration à la structure urbaine. La population en particulier s’interroge sur l’esthétique du téléphérique et sur le survol de leurs propriétés.

| LES ARTICLES LES PLUS LUS |